Résidences

En 2019, 3 résidences ont été accueillies au château.
Les artistes disposaient d’une carte blanche pour créer et développer leurs projets artistiques. Seule condition : que leurs travaux soient restitués dans le cadre du Madistan.

Caroline Huguin, plasticienne

L’origami fait partie de sa vie depuis plus de 10 ans. Lors de son installation au Japon, l’origami lui apparaît telle une véritable révélation –chargé de symbolisme et de croyance, cet art est considéré comme une philosophie.
Sa résidence au château lui a permis d’explorer des formats méga, surprenant de gigantisme qui prendront part à la scénographie du Madistan !

Esmée Planchon, conteuse, comédienne et auteure jeunesse

Au cours de sa résidence, Esmée a retrouvé le personnage « La Fée des Grains de Poussières » qu’elle avait inventé pour un spectacle déambulatoire à travers l’exposition On air au Palais de Tokyo.
Des retrouvailles à travers tous les minuscules recoins du château pour dénicher de nouvelles narrations. Représentations les vendredi et samedi après-midi.

Lucile Durant & Adèle Bensussan

Lucile est comédienne, Adèle est metteuse en scène. À elles deux, elles ont décidé de s’approprier la tour en ruine du château pour en proposer une nouvelle narration et offrir un parcours atypique au public.
Inspirée d’un conte japonais, leur création se déploie généreusement dans la tour et saura éveiller vos sens. Représentations les vendredi et samedi en après-midi et début de soirée.